Pourquoi les moustiques piquent-ils ?

Les moustiques nous rendent parfois la vie infernale, la nuit surtout, et en zone tropicale encore plus. Non seulement, ils nous réveillent à cause du bruit de leur battement d’ailes mais en plus ils nous piquent. Ils nous empêchent souvent de dormir et nous rendent parfois malades. Mais pourquoi ces insectes contrairement à d’autres nous piquent sans qu’on les attaque ? Voici la réponse.

Le moustique a besoin de sang pour se reproduire

Comme la plupart des insectes, les moustiques ont besoin d’une alimentation régulière. Au stade de larve, ils se nourrissent des petits organismes vivant dans l’eau, des déchets végétal et animal. A l’âge adulte, les mâles et les femelles se nourrissent de sève qu’ils se procurent dans les végétaux. La donne change au moment de la reproduction. Pour se reproduire, le moustique a besoin du sang. Responsable de la reproduction, c’est la femelle qui s’en occupe. Le moustique femelle encore appelé anophèle ne pique donc pas par gourmandise ou pour se gaver. Elle pique pour permettre à ces œufs de grandir et de perpétuer l’espèce. Il lui faut assez de sang pour faire une production abondante.

► Ne vous faites plus piquer, achetez une raquette électrique

Après avoir été aspiré, le sang que nous vole cette femelle est conservé dans une vésicule en lien avec le tube digestif de l’insecte qui s’introduit dans l’abdomen et le gonfle. Ce sang est ensuite conduit dans le tube digestif. Les acides aminés provenant des protéines sont alors absorbés pour produire les œufs. La femelle doit après se reposer à un endroit paisible pendant deux à quatre jours pour un développement normal des œufs qu’elle pond ensuite dans de l’eau stagnante.

Certaines personnes sont-elles plus exposées que d’autres aux piqûres ?

Même si personne n’est à l’abri des piqûres de moustique, on remarque néanmoins que certains seraient plus piqués que par d’autres. Contrairement aux croyances ceci n’est pas dû au type de peau. C’est simplement qu’il y a un ensemble de mécanismes sur quoi se base l’anophèle pour cibler sa victime. Le choix dépend particulièrement de la quantité de CO2 dégagé par la personne. Les moustiques repèrent leur proie grâce à leur odorat et à la chaleur que dégage sa peau. Avant de piquer les moustiques prennent également en compte le type de vêtements portés, le sexe et les odeurs dégagés, et celles-ci sont souvent liées à l’alimentation.

► Comparez le prix des raquettes anti-moustiques

Selon les scientifiques, certaines personnes semblent cependant être ‘’immunisées’’ contre ces piqûres car elles produisent des composés chimiques qui repoussent les moustiques, les empêchant de les repérer. D’autres personnes telles les enfants et les plus âgées sont, par contre, plus sujettes aux piqûres car ils sont moins réactifs pour les chasser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *